Productions Forever Index du Forum Productions Forever
films, CDs, livres, actualités - www.foreverprod.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

précautions, et test public très réussi

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Productions Forever Index du Forum -> Un Enfant de Lumière
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
lucas.said
Site Admin


Inscrit le: 22 Oct 2007
Messages: 60

MessagePosté le: Ven Oct 26, 2007 12:18 pm    Sujet du message: précautions, et test public très réussi Répondre en citant

Avis personnel sur mon film. La force même du film ne le destine pas vraiment à la sacro-sainte "ménagère de 50 ans". Enfin c'est du moins ce que je croyais, étant atteint moi-même de la "frilosité aiguë" courante chez les décideurs ; je sous-estimais complètement la capacité de réception des spectateurs (voir plus loin). En effet, sous la pression des ligues de vertu, nous sommes devenus exagérément auto-critiques. Par exemple, quand on voit dans "Manon des Sources" Hugolin se coudre le ruban sur la poitrine, dans un flot de sang et des grimaces de douleur pas possibles, on se dit "on ne peut pas montrer ça à des enfants !"... Quand, dans "Dupont-Lajoie", on voit Jean Carmet violer et tuer une petite fille dans le plus pur style "Dutroux", on pourrait avoir la même réflexion frileuse. Nous sommes aussi devenus d'un puritanisme qui n'a rien à envier à celui (supposé) des Américains.

Dans mon film, comme on y dénonce la violence, il a bien fallu la montrer un peu, et je me suis demandé comment ce serait perçu. C'est aussi un film à caractère naturiste, comme "la Guerre des Boutons" ou la scène du tuyau d'arrosage dans "la Gloire de mon Père", ou Tarzan adolescent et nu dans Greystoke ; ce n'est ni pornographique ni même érotique, cela reste très naturel. Enfin, lorsque le petit Lucas écoute la messe sur une mini-radio, il y a une petite "pique" contre le vedettariat sévissant même chez les religieux...

Bref, il fallait que je vérifie si tout cela passerait ou pas. J'avais donc décidé de faire une projection du film dans les pires conditions imaginables. Pour commencer, j'ai décidé de faire cela en Belgique, où les gens sont très "sensibles" à tout ce qui concerne des enfants, notamment des scènes de naturisme. Ensuite, j'ai invité des spectateurs de tous âges : de 7 à 84 ans, avec une belle variété de conditions sociales et intellectuelles, notamment : un syndicaliste engagé, des cultivateurs... pas très cultivés, des papys, des mamies, des journalistes, un curé à la retraite, et même une gitane ! C'était le pire public possible et je craignais logiquement... le pire.

Le résultat a été stupéfiant. Absolument personne n'a trouvé choquantes les scènes de nudité ; le papy de 84 ans qu'on n'avait laissé entrer dans la salle qu'à contre-coeur, tellement il était du genre "coincé", a même acheté le DVD du film ! A propos de la scène où Lucas est battu avec des ronces, les enfants m'ont dit qu'ils voyaient pire que ça dans leur mangas ; la scène d'agression sexuelle d'Erwan contre Lucas n'a pas perturbé l'enfant de 7 ans : comme il ne comprenait pas, il attendait la suite... Au moment où il y avait à l'écran la petite "pique" contre l'émission religieuse, j'ai vu un large sourire sur le visage du curé, qui trouvait que c'était assez mérité. Les discussions après le film ont duré plus longtemps que le film lui-même. Les journalistes étaient admiratifs devant la prestation des deux jeunes acteurs, étonnants de naturel ; ils n'ont pas "descendu" ce film "en flammes".

Après des tests de projections, je suis passé au stade « supérieur ». J'ai carrément envoyé le DVD à Mgr André Vingt-Trois, archevêque de Paris. Il ne me l'a pas renvoyé aussi sec avec quelques commentaires "bien sentis", il l'a gardé et, devant ce message qui dénonce la violence, il m'a écrit qu'il espérait « que d'autres se lèvent aussi pour montrer aux jeunes le chemin de la vie ». Il n'a nullement trouvé offensante la critique de l'émission religieuse.

Les réactions recueillies jusqu'à présent, de personnes de toutes catégories, sont donc très positives. Ce film peut inspirer des jeunes victimes de harcèlement, en voyant comment le petit Lucas a réussi à faire face avec courage et humour ; si on s'était moqué de la couleur de ses cheveux, il ne se serait pas pendu mais serait venu à l'école avec des cheveux bleus...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Productions Forever Index du Forum -> Un Enfant de Lumière Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com