Productions Forever Index du Forum Productions Forever
films, CDs, livres, actualités - www.foreverprod.net
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

état de catastrophe et effet d'entropie, par DEHELVET

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Productions Forever Index du Forum -> actualités
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
lucas.said
Site Admin


Inscrit le: 22 Oct 2007
Messages: 60

MessagePosté le: Dim Mar 14, 2010 10:54 am    Sujet du message: état de catastrophe et effet d'entropie, par DEHELVET Répondre en citant

L'ETAT DE CATASTROPHE
ET L'EFFET D'ENTROPIE
par DEHELVET, co-rédacteur en chef Evolutionnaire (6-2009)

POURRAIT-ON imaginer la fin du monde ? La destruction de la Terre entière ? Non, si on entend par là la destruction de notre planète. Même si des continents disparaissent, si des tsunamis ravagent certains pays, il restera toujours des survivants qui repeupleront à nouveau notre monde. Il a déjà connu des cataclysmes qui ont changé sa face, par exemple l'engloutissement '' en une nuit '' de l'Atlantide et la disparition du continent de Mu, du Gondwana, d'Hyperborée… Après ces cataclysmes, les survivants vivent dans une situation très précaire mais l'élan de la civilisation reprend lentement et inexorablement sa route.

Toutefois, ce qu'il y a de plus étrange, c'est de constater que toutes les traditions s'accordent à rappeler que les catastrophes de l'Atlantide, de Mu, du Déluge (qui coïncida sans doute avec la fin d'Atlantis), furent précédées par la dégénérescence de ces civilisations.
Et aujourd'hui, nous constatons les signes avant-coureurs de ce phénomène cyclique : l'équilibre de la nature est rompu par la folie des hommes qui n'ont de cesse de la polluer, de l'exploiter, de la saigner à mort… La Société périclite, la violence et la corruption sont de plus en plus présentes et l'inversion des valeurs s'aggrave chaque jour davantage.
L'on ne peut pas - même si les temps ne sont plus les mêmes - ne pas évoquer la chute de l'Empire Romain. Le peuple se pressait dans les arènes pour vociférer comme des bêtes devant des spectacles sanglants. Aujourd'hui il n'y a bien sûr plus de gladiateurs ; mais que sont les corridas où l'on voit des taureaux martyrisés devant des foules hurlantes et sadiques ? Et l'on voit dans nos stades d'autres foules considérables braire et se mettre des gnons, là où le sport-pognon est déifié… ou encore autour d'un ring où chacun peut s'exciter sans risque devant des tarés qui se défoncent la figure avec entrain.
Ces mêmes foules conditionnées, abêties, matraquées par la publicité audiovisuelles et par les médias en général, vont en troupeau jouer au Loto, au PMU, aux jeux de grattage '' où 100 % des gagnant ont joué ! ''… et on leur rabâche '' C'est pas cher et ça peut rapporter gros ''. Pour rapporter gros, ça rapporte gros… mais pas à ceux qui s'y laissent prendre !
Ce sont des carottes que l'on tend devant le nez de l'âne.
C'est tellement plus facile de contrôler des gens abrutis que des gens qui pensent… Ce n'est pas le '' jour de gloire '' mais le '' jour des poires '' qui s'achèvera dans le désastre.
Si une poignée d'hommes et de femmes lucides crient casse-cou, on les fait taire - si on ne les moleste pas - en les accusant d'être des prophètes de malheur. On peut le dire, on peut l'affirmer, la caractéristique première de notre civilisation est l'absurdité. Et, malheureusement, cette minorité clairvoyante n'y peut rien.
On nous dit que les hommes naissent égaux. Ce n'est pas vrai : quelle chance de réussite et même simplement de survie a le bébé qui vient de naître dans un pays sous-développé ? Même dans notre société, l'enfant d'une famille pauvre n'a en aucune façon les mêmes chances qu'un enfant de riche. Et pourtant, nous dit-on, la République c'est l'Egalité !
Nos systèmes, nos politiques économiques sont des hérésies et les complices de la décomposition de notre société : et les organisateurs de la gabegie clament bien haut qu'il faut faire des enfants, toujours plus d'enfants, donc de futurs consommateurs (il y a 170 millions d'Africains qui ont moins de 17 ans). Et dans le monde on compte un milliard d’hommes de femmes et d’enfants qui meurent de faim. Déjà, nous consommons bien plus que ce que notre monde peut nous offrir.
Bien sûr ceux qui beuglent ainsi montrent des arguments très éloignés du mercantilisme qui les anime en secret ; d'autres invoquent fallacieusement la religion : pas de pilule, pas de contraception, surtout pas d'avortement… L'Eglise - les Eglises - s'y opposent.
Tout semble démontrer qu'il est déjà trop tard pour infléchir cet état de fait. La situation est dramatique et le point de non-retour sera bientôt atteint. Et, inexplicablement, comme dans le lointain passé, il coïncidera avec le déclenchement d'un cataclysme planétaire. L'homme, la société humaine, en se développant '' de travers '' sont porteurs des germes de leur propre destruction.

L'ENTROPIE
Nous sommes tributaires d'un phénomène d'entropie, d'un équilibre global des êtres et des choses liés à l'évolution de la société. Tant que les hommes sont peu nombreux, une harmonie s'établit entre eux et l'environnement global, le biotope ; mais déjà, du fait de leurs activités, ils introduisent une variation d'entropie dans l'équilibre naturel, variation qui, avec le temps, va croître sans cesse. L'ensemble, constitué d'une suite d'états d'équilibre, se maintient et s'organise tant bien que mal, avec des variations d'entropie positive ou négative… jusqu'au jour où le désordre est à son plus haut niveau et c'est le chaos !
Passé ce niveau de rupture, l'entropie redevient nulle car le système est ramené à son état initial… à partir de quoi le cycle recommencera avec une infinité de variables.
Certes, depuis la dernière Guerre Mondiale, on a créé des organismes modérateurs (notamment l'ONU), certes on a créé un Tribunal International où l'on peut s'attendre qu'un jour plus aucun fou ou dictateur ne pourra disposer de son peuple et de leur vie comme il en aura envie ; il aura à répondre devant l'Assemblée humaine. Certes, nous voyons de plus en plus se dessiner un renoncement à la guerre. Certes, enfin, nous nous ouvrons à la pensée cosmique et nous agissons avec plus de sagesse, plus de discernement… Nous nous engageons de plus en plus vers le renoncement des énergies polluantes, à réduire les inégalités…
Mais cela arrivera-t-il assez tôt pour empêcher cette variation dangereuse de l'entropie que nous avons créée ?
Aujourd'hui, une vision de l'Ordre se fait jour - peut-être un Ordre divin ou d'une Supra-Nature (chère à Lyall Watson dans l'Histoire du surnaturel) qui tend à préserver les espèces pensantes, ou mieux les '' Unités de Vie '' que constitueraient les planètes habitées. Si cette manifestation - ainsi que l'appréhende la mensa dont je suis - est comprise et entraîne une modification salutaire chez les êtres pensants, les variations d'entropie s'équilibrent et la '' folie '' croissante des humains est effacée. Ceux-ci pourront alors prendre des voies montantes pour accéder à une ère nouvelle, une Ere des Lumières.
Mais si les humains restent sourds et aveugles, s'ils persistent dans leurs errements - et même leurs crimes - un nouveau facteurs est introduit : le facteur cataclysme géologique qui s'ajoute et précipite la chute, l'anéantissement du biotope. Et c'est le chaos, le règne des ténèbres… où s'élaboreront pourtant les prémisses d'une renaissance par réajustement, ré-harmonisation des composants : la néguentropie cède le pas à l'entropie.
Deux forces contraires sont donc en train de se développer : celle de ceux qui œuvrent à promouvoir l'évolution de la société humaine vers la pensée cosmique grâce à des ouvrages documentaires, des revues, des conférences et parfois des émissions radio et même des forums comme Planete.Info ou evolutionnaire.fr… et les forces noires qui prônent la stagnation, le conformisme ; celles des ennemis du progrès caractérisé par les négateurs patentés - et titrés - de la science dite officielle. Comment expliquer l'aveuglement de ces derniers ?
Il y a belle lurette que des chercheurs marginaux, des néo-ésotéristes et même certains êtres dotés d'un pouvoir d'empathie ont compris l'effarante vérité (telle notre mensa, mais elle n'est pas seule, heureusement)… qui rejoint la notion d'empathie et de néguentropie.
Cette '' Force '' que l'on pourrait nommer psy-cosmique s'exerce à différents niveaux de la société et affecte des chercheurs, des techniciens, des écrivains, des romanciers… des homme dotés d'une sensibilité supérieure d'empathie. Ces derniers n'expliquent pas : ils ressentent.
Alors, aujourd'hui, je formule un souhait : que cette sensibilité d'empathie s'étende au plus grand nombre. Que ceux qui ‘’ ressentent ‘’ informent la multitude. Peut-être n'est-il pas trop tard.
DEHELVET, co-rédacteur en chef Evolutionnaire (6-2009)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Productions Forever Index du Forum -> actualités Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com